Vendanges 2018

Déchargement des botiches (en phase de crémant) et mise en route du pressoir. (photo 1+2)

Le pressoir (photo3)

La machine à vendanger conduite par Nicolas ou Philippe (photo 1+2).

Eugène entrain de décharger les marcs (ensemble des résidus secs) du Pinot Noir suite au pressurage (photo 3)

Virginie relève régulièrement les densités et les températures des jus (pour le moment ...) dans les 2 caves, pour cela elle utilise un densimètre (instrument permettant de mesurer la densité d'un liquide).

On relève les densités pour suivre les fermentations et savoir quand le jus deviendra vin. Chacune des valeurs doit être comparée à la précédente afin de contrôler la diminution régulière de densité (témoin d'une fermentation normale photo 1+2).

 

Philippe a transvasé le jus dans une autre cuve et s'apprête déjà à la nettoyer, pour cela, il enlève en fond de cuve les impuretés laissées par celui-ci qu'on appelle les "lies". Cela lui permet de laisser place au nouveau jus d'un autre cépage sorti directement du pressoir.